Présentation

  • : La Fusion Nucléaire par laser - Jean Robieux
  • La Fusion Nucléaire par laser - Jean Robieux
  • : J'ai créé ce blog à l'occasion de la sortie de mon livre "Vers l'Energie Abondante Sans Pollution" La Fusion Nucléaire par Laser.

Pour se procurer le livre


"Vers l'Energie Abondante sans Pollution. La fusion nucléaire par laser"
"Towards the end of global warming. Abundant energy without pollution. Laser nuclear fusion" (traduction anglaise)

jean.robieux@wanadoo.fr

Librairie Eyrolles 57-61 bd Saint Germain PARIS

Calendrier

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>

Recommander ce site

Jeudi 24 mars 4 24 /03 /Mars 14:06

A partir de maintenant, retrouvez toutes les actualités de Jean Robieux sur www.editions-louisdebroglie.com.

 

A bientôt. Merci.


Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 27 septembre 1 27 /09 /Sep 17:58

 

L’organisation du congrès « 31 st European Conference on Laser Interaction with Matter »(ECLIM) du 6 au 10 septembre 2010 était confiée aux Européens.

Le comité scientifique rassemblait : Hongrie, Allemagne, Italie, France, Angleterre, Israël, Pologne, Tchéquie, Slovaquie, Russie, Portugal et Espagne. Les USA, le Canada, la Corée, la Suède, le Japon, la Grèce participaient également au congrès.

L’intérêt principal a porté sur les expériences nouvelles permises par les impulsions ultrabrèves (10-13s -10-14s) découvertes par Gérard Mourrou vers 1985.

Les perspectives offertes pour l’allumage de la fusion nucléaire par laser ont été approfondies. Il est apparu très probable que l’allumage de la fusion sera obtenu au cours des toutes prochaines années, probablement d’abord à Livermore, près de San Francisco.

Il se confirme qu’on pourra disposer avant la fin du siècle d’une technologie permettant de produire une énergie abondante sans pollution grâce à un combustible, l’hydrogène lourd, qui se trouve en quantité suffisante dans l’eau des rivières et des océans.

La date à laquelle cette technologie sera disponible dépend pour une bonne part de la concentration des moyens vers l’objectif d’une production d’énergie électrique pour les besoins de l’économie civile.

Aujourd’hui cette concentration est assurée aux USA à San Francisco. On peut raisonnablement espérer que la démonstration de principe y sera effectuée vers 2040. Le premier prototype de centrale pourrait être disponible en 2080. Si une priorité absolue était donnée à ces travaux il n’est pas impossible d’atteindre ce but vers 2060.

La possibilité de réaliser des accélérateurs de grande énergie grâce à l’interaction des impulsions brèves avec un plasma a été exposée. La physique des grandes énergies demande des accélérateurs atteignant des énergies de plus en plus grandes. Les méthodes actuelles exigent de longs et couteux accélérateurs. Les impulsions brèves permettront de beaucoup réduire la longueur et de faire mieux et moins cher.

Le congrès a souligné l’importance pour la recherche fondamentale des très grandes concentrations d’énergie permises par les impulsions brèves. On envisage d’étudier la structure du vide, la création de paires de particules…

Nous savons qu’en France le Laboratoire d’Optique Appliquée (LOA) oriente d’excellente manière ses travaux vers les perspectives offertes à la physique par les impulsions brèves.

L’Institut Lumière Extrême crée par Gérard Mourrou à Palaiseau obtiendra certainement des résultats scientifiques d’importance majeure dans ce domaine nouveau passionnant.

Ce congrès a ouvert une perspective nouvelle à la coopération internationale. Ceci a été pour moi une joie. J’ai pris de nombreux contacts avec des allemands, des tchèques, des hongrois… Je suis convaincu que de nombreuses coopérations peuvent être créées entre les pays européens. Le prochain congrès européen de cette nature se tiendra dans deux ans à Varsovie. Je compte bien y participer.

Dans mon livre « Vers l’énergie abondante sans pollution. La fusion nucléaire par laser » paru en 2008, on trouvera un exposé sur les perspectives offertes par le laser à la production d'énergie. Les prévisions que j'ai exposé dans ce livre sont entièrement conformes aux idées exprimées dans ce congrès de Budapest.

 

 

 


Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 15 avril 4 15 /04 /Avr 19:03

 

 

VERS UNE NOUVELLE PRODUCTION D'ENERGIE

 ELECTRIQUE

 POURQUOI LA FUSION NUCLEAIRE SAUVERA

 L'HUMANITE

Résultats Congrès San Fransisco Septembre 2009

Aujourd’hui le réchauffement climatique détériore l’agriculture et compromet la survie de l’humanité. Un milliard  d’hommes souffrent gravement de la faim.

La fusion par laser ouvre la voie à une nouvelle méthode de production d’énergie. Le combustible, l’hydrogène lourd, se trouve en quantité suffisante dans l’eau des rivières et des océans. Elle n’entrainera aucune pollution et son coût sera acceptable. Il est certain que, vers 2080, les premières centrales électriques utilisant ce principe pourront être disponibles.

Ce sont les français qui ont ouvert cette voie. Le Général de Gaulle a immédiatement reconnu la valeur de la proposition qui lui a été soumise en 1962 et l’a soutenue personnellement.

Depuis 1992 la France a décidé de concentrer en priorité ses moyens à la réalisation de bombes H de grande puissance pour la dissuasion.

Ceci conduit à de graves inconvénients à un moment où il parait à beaucoup nécessaire de concentrer les efforts en priorité pour la survie de l’humanité et de faire tout ce qui est possible pour résoudre par la négociation les conflits qui apparaissent. D’autre part la possibilité de produire des centrales électriques sans pollution ouvrirait des avantages économiques qui réduiront le chômage chez nous.

L’énergie électrique abondante pour un prix modeste permettra de générer une énergie optique optimale pour injecter dans des molécules contenant CO2 et H2O l’énergie nécessaire à l’alimentation. On pourra donc supprimer la faim sur la terre.

Le but de ce blog est de permettre un vaste échange de vue  entre tous ceux qui sont intéressés par ce sujet d’une importance majeure pour la France et toute l’humanité.

Lire la suite....Pourquoi la fusion laser sauvera l'humanité... 

 

Par Jean Robieux
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 7 octobre 2 07 /10 /Oct 11:05
  • BUT DU BLOG
    En particulier : échanger sur les idées exprimées dans le livre.
    En général : échanger sur les problèmes posés par le contrôle de la fusion nucléaire des éléments légers par laser ou confinement magnétique
    .

    IMPORTANCE DU SUJET
    Les principales méthodes de production d'énergie actuelles sont :

    -  Les réactions chimiques de combustion des hydrocarbures
    -  La fission nucléaire des noyaux lourds.

    La combustion des produits carbonés produit un effet de serre qui entraîne un réchauffement climatique qui compromet la survie de l'humanité.
    La fission nucléaire entraîne des dangers, des déchets et des besoins de matière première qui sont des inconvénients majeurs, inacceptables à long terme.
    La découverte d'une méthode radicalement nouvelle de production d'énergie est nécessaire à la survie de l'humanité.
    Par principe la production d'énergie grâce au contrôle de la fusion nucléaire des éléments légers présente des avantages essentiels.

    -  Elle n'entraîne pas de risque d'explosion.
    -  Ses déchets sont des corps radioactifs à relativement courte durée de vie. Ils sont donc sans danger.
    -  Le combustible est constitué par du Deuterium qui se trouve en quantité suffisante partout sur la terre.

    Une production d'énergie utilisant la fusion nucléaire permet d'obtenir une énergie abondante dans pollution. Elle offre à l'humanité la possibilité de survivre pendant de nombreux millénaires. C'est donc un objectif d'intérêt majeur.

    INTERET DES ECHANGES AU SEIN D'UN LARGE PUBLIC sur les idées exprimées dans le livre "Vers l'Energie Abondante sans Pollution" La fusion nucléaire par laser.
    Le livre suscite certainement des questions, des objections. Il est utile des les connaître pour y répondre et progresser.

    INTERET DES ECHANGES ENTRE LES CHERCHEURS AU TRAVAIL VERS LE CONTROLE DE LA FUSION, PAR LASER OU CONFINEMENT MAGNETIQUE
    On doit considérer que ceux qui travaillent en vue de la production d'énergie par le contrôle de la fusion nucléaire ont en vue notre survie sur la terre.
    Ceux qui étudient les possibilités par le confinement magnétique ou par le laser ont le même but, d'un intérêt majeur pour nous tous. Il est donc souhaitable qu'ils fassent part de leur difficultés et de leur progrès dans un esprit amical et fraternel
    .
Par Jean ROBIEUX
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus